RSS

Photos & Vidéos

Poseidon 2015 : un exercice en pleine mer

Le mardi 24 février, le SDIS 974 a participé à un exercice départemental de secours à personnes simulant un accident sur la plate-forme ADRIANA engagée sur le chantier de la nouvelle route du littoral.

L’exercice a été mené dans le cadre des opérations d’assistance et de secours sur le chantier de la nouvelle route du littoral sur les parties terrestres et maritimes afin d’entraîner les différents acteurs et de vérifier les procédures d’organisation et de coordination des moyens en cas d’accident.

Un scénario grandeur nature

 A l’issue d’une plongée à proximité de la barge, lors de la sortie de l’eau, un scaphandrier présente les symptômes d’un accident de décompression. Deux autres personnes, voulant aider le plongeur à remonter, font une chute et se blessent sur plusieurs parties du corps. L’une des personnes se plaint au niveau du dos et respire difficilement. L’autre se plaint d’une douleur à la jambe. Ces victimes nécessitent une demande des équipes spécialisées sur place pour les conditionner avant de les évacuer par voie maritime.

Cet exercice s’est déroulé dans les conditions les plus proches de la réalité.

Les objectifs généraux de l’exercice

L’objectif principal de l’exercice a été de tester l’organisation de la chaîne d’alerte via la barge ainsi que l’organisation des secours dans le cadre du projet du chantier de la nouvelle route du littoral. L’objectif secondaire a été de valider l’évacuation (par mer et/ou par air) ainsi que l’organisation à mettre en place pour l’embarquement d’équipes médicales, puis la médicalisation des victimes avant transport et transfert de ceux-ci.

 Les principaux acteurs du secours mobilisés

CROSS Réunion/ Etat-major de zone et de protection civile de l’océan indien (EMZPCOI)

Pilote de l’exercice, il est en charge de l’élaboration du scénario en étroite collaboration avec l’EMZPCOI qui est chargé de la coordination inter-services. Le CROSS est également acteur de l’exercice pour les phases alertes et assistance aux personnes.

SDIS 974

Acteur majeur du secours d’urgence, a pour vocation de répondre rapidement avec les moyens disponibles en adéquation avec le type d’intervention sur le site. Les pompiers prennent en compte

les victimes en liaison avec le SAMU 974.

SAMU 974

assure la partie régulation médicale et le SMUR est en charge de la prise en charge médicale des victimes en liaison avec le CROSS et le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS).

CORG/Gendarmerie /SAG/ BNC

En charge de la mise en œuvre des moyens de la Gendarmerie (composante terrestre, nautique et aérienne), elle a pour mission de participer à la phase de projection d’équipes de secours (SMUR) et à leur évacuation.

Le personnel de la plate-forme en plus de donner l’alerte, devait réaliser les premiers gestes de secours. 

Les objectifs spécifiques du SDIS 974 

-Tester la réception de l’alerte du CODIS/CTA

-Tester l’engagement rapide des moyens des centres de secours du secteur concerné

-Evaluer l’action des sapeurs-pompiers au sein du dispositif spécifique plate-forme

-Tester la coordination inter-service

-Vérifier la bonne compréhension des procédures opérationnelles ainsi que la connaissance des lieux.

Des hommes et des engins mobilisés

Pour le SDIS, sur cet exercice, se sont 18 de sapeurs-pompiers (SPP et SPV) dont l’équipe nautique, le Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP 974) et  le Service de santé et de secours médical (3SM) qui ont été activés. 

Ainsi que 9 engins : 2 zodiacs (bateaux de reconnaissance et de sauvetage), 3 véhicules légers tout-terrain, 2 ambulances (VSAV), 1 véhicule de secours médical.

Le SDIS de La Réunion participe régulièrement à des exercices interservices qui s'inscrivent pleinement dans un processus de gestion de crise. Ces exercices impliquent une connaissance des plans mis en œuvre et une forte mobilisation.